Chapitre 1-La raison de l'amour n'est pas toujours la meilleure


 
 
« Bip bip bip biiiiiiiiip »
 
Voilà la sonnerie d'un stupide réveil provenant d'un portable... Bon, la prochaine fois, je met un musique... Plus entraînante.
-Allez, on se réveille ! Debout là dedans !
 
Je grogne. Merci tata, tu viens de me réveiller complètement. Chouette.
« Bip bip bip biiiiiiiiip »
-Mais t'es pas éteint toi !
 
Aussitôt dit, aussitôt fait, l'alarme de mon portable est vite éteinte. Je repousse ma couette et m'assoie en tailleur sur mon lit. Mes yeux s'habituent petit à petit au manque de lumière et je commence à apercevoir doucement les meubles de ma chambre. Je soupire avant de sortir de ma chambre et je descends les escaliers, après avoir traversé le couloir. Mes yeux papillonent devant la luminosité du salon et du coin de l'oeil, je peux voir ma tante qui s'affaire dans la cuisine, en chantonnant une chanson.
-Bonjour tata...
-Oh, salut Airi !
 
Elle me prend dans ses bras et je lui rends son câlin débordant d'affection.
-Prête pour la rentrée ?
-Mouais, dis-je en baillant.
-Essaye de ne pas t'endormir en cours, dit-elle en rigolant !
-Je vais essayer !
 
Je rigole moi aussi et daigne à l'aider pour finir de préparer le petit-déjeuner. On petit-déjeune en racontant diverses choses. Je débarrasse ma tasse et remonte dans ma chambre pour me préparer. J'ouvre les volets, sur la demande de ma tante, et prend une bouffée de l'air encore chaud. On est en fin été, septembre, la rentrée...
Mais bon, cesse de rêvasser ! Je m'empare des vêtements que j'ai préparé la veille et vais dans la salle de bain. Un quart d'heure plus tard, je suis habillée, coiffée et je me suis brossée les dents ! Et je ne me maquille pas, je sais ! Attendez, je dois reprendre mon souffle...
Je regarde l'heure sur mon portable et décide qu'il est temps d'y aller. Je prends mon sac, y fourre ma pochette qui contient mon dossier d'inscription et prends mes écouteurs. Je vais à l'entrée, embrasse ma tante sur la joue et m'en vais.
Je n'habite pas très loin du lycée. Une dizaine de minutes à pied. Un quart d'heure si je prends mon temps. Je pourrais prendre le bus aussi. Il y a un arrêt pas très loin. Mais bon, cinq minutes de bus... Ça ne sert pas vraiment à grand chose. Musique oblige, je fredonne l'air de la chanson que je connais par c½ur.
O0o.o0O
 
Alors, c'est pas pour dire mais ce lycée est vraiment... Grand. Pas que je sois impressionnée, sachez-le. Mon ancien lycée était deux fois plus grand. Mais lui est quand même grand, pour un lycée. Quoique, c'est le seul lycée ici alors... Forcément, il est grand.
-Bon, on y go...
 
Je marche dans les grands couloirs, à la recherche d'une porte avec marqué en grand SALLE DES DELEGUES... Mais, il n'y a donc personne pour m'aider ?! On me regarde bizarrement mais personne n'essaye de m'aider un tant soit peu... Oh j'vous jure !
-Tu as besoin d'aide ?
-Hum ?
 
Oh ! Enfin une personne qui vient à ma rescousse ! Une jeune fille, rousse aux yeux bleu-verts.
-Heu oui... Je cherche la salle des délégués...
-Tu es nouvelle ?
-Heu oui...
-Alors j'espère qu'on sera dans la même classe ! Suis-moi !
 
Elle me conduit à la salle des délégués et elle me parle un peu du lycée. Sweet Amoris est un lycée régit par une directrice... Au caractère étrange. Espérons ne pas la rencontrer dans un futur proche... Enfin ce n'est pas maintenant que je vais la rencontrer,
-Voilà ! Allez, je te laisse.
-D'accord. Salut...
-Iris ! Je m'appelle Iris Ricci !
-Bien... Moi, c'est Airi Hariston.
-C'est noté ! À plus Airi !
 
Je la vois s'en aller et moi, je rentre dans la salle des délégués.
-Bonjour, je peux t'aider ?
 
Un garçon blond aux yeux ambrés me souriait, des papiers à la main. Eh ben finalement, il y a quelques personnes sympathiques dans ce lycée...
-Heu oui... Je suis nouvelle. On m'a demandé d'aller à la salle des délégués pour...
-...finaliser ton dossier avec le délégué principal, dit-il en finissant ma phrase. Oui, c'est ça. Tu es au bon endroit. Je m'appelle Nathaniel Adams, et c'est moi le délégué principal. Enchanté. Tu dois être Airi, je me trompe ?
-Oui, c'est ça.
-D'accord. Tu as ton dossier avec toi ?
-Oui !
 
Je lui donne mon dossier et il me dit que tout est en ordre. Manquerait plus qu'il manque des trucs tient !
-Bon, ça va bientôt sonner alors je ne pense pas qu'il sera bien utile que je te donne maintenant tes livres. En attendant, voici les clés de ton casier -où sont tous tes livres- et ton emploi du temps. Je vois que nous sommes dans la même classe.
-Ah bon ? Comment est-ce que tu le sais ?
-Bah... Il y a les noms sur les tableaux ! Tu sais, pour savoir dans quelle classe on est...
-Oh la conne.
 
J'ai l'air bien bête devant la mine amusée de Nathaniel.
-Oh, c'est pas grave ! Bon, tu viens ?
-Je te suis.
 
Nathaniel sort de la salle et je lui emboîte le pas. Rapidement, nous arrivons jusqu'à notre classe et je vois Iris. Elle se précipite presque sur moi et je la vois toute guillerette.
-C'est trop cool ! On est dans la même classe !
-Oui, je vois ça...
-On se met à côté ?
-Si... Si tu veux...
-Chouette !
 
On entre en classe et je m'assois près de... Ma nouvelle amie ? Je ne sais pas comment le formuler tient...
O0o.o0O
 
Le cours passa à une vitesse aussi lente qu'un escargot... Enfin, même un escargot va plus vite. Heureusement, j'ai échappé de justesse à la présentation au tableau. Brrr, rien que d'y penser, j'en ai des frissons. Bon, voyons voir cette classe ... Elle a l'air... Endormie... Et moi qui souhaitait être dans une classe un peu plus... Dynamique...

O0o.o0O
 
-Mais si, tu vas voir, ils sont troooooooop sympas !
-Iris, je ne veux pas m'incruster comme ça !
-T'inquiètes pas !
-Mais... !
 
Non Airi, tu n'as pas ton mot à dire... Pour expliquer la situation, je vais la faire courte. La sonnerie retentissante dans la classe, sonnant la fin de la journée, à sonner mon arrêt de mort. Iris s'est levée comme un diable et maintenant, me tire le bras pour me présenter à ses amis... Mais, j'ai pas envie !
-Voilà !
 
Super, je suis en face de parfaits inconnus... Ah non, il y a Nathaniel. Ouf, sauvé !
-Salut... !
-Bonjour, me dit une fille aux cheveux argentés !
 
Elle, elle était devant moi en cours. Elle jouait avec ses stylos. Je crois qu'elle s'amusait à faire une pyramide avec ses fluos. Et que tout est tombé dans un fracas assourdissant qui a fait soupirer notre professeur...
-Je m'appelle Rosalya !
-Bonjour...
-Alors, je vais te présenter tout le petit monde !
 
Alors, chez les filles nous avons donc Violette, qui était à côté de Rosalya. Elle dessinait une sorte d'ange si je me souviens bien. C'est une fille avec de beaux yeux gris et des cheveux violets. Est-ce que c'est une coloration ? On va dire que oui. Elle est assez timide... Ensuite, Kim. Une grande à la peau mate, aux cheveux noirs et aux yeux verts pomme. Elle n'est pas dans notre classe, elle. Ensuite, Iris mais elle, je la connais. Chez les garçons, nous avons Nathaniel, mais lui aussi, je le connais. Puis les jumeaux, Armin et Alexy. Armin, qui jouait à sa console en cours et je mettrais ma main à couper que c'était un Zelda, a les cheveux noirs et les yeux bleus. Son jumeau, qui était à-côté de lui et qui écoutait de la musique, a les cheveux bleus électrique et les yeux roses. Je suppose que c'est pour mieux les différencier... Puis, nous avons Castiel. Tu as le droit de lui donner un surnom débile par rapport à ses cheveux, m'a soufflé Iris à l'oreille. Cheveux rouges et yeux aciers. Lui, c'est le mec qui va soit, vite me gonfler soit devenir mon meilleur ami... Il dormait en classe... Je crois qu'il a ronflé à un moment... Et Lysandre. Le dernier que l'on me présente. Voisin de Castiel. Lui, il écrivait dans un carnet noir avec de beaux reliefs. Des cheveux argentés, un peu plus foncés que ceux de Rosalya, et de magnifiques yeux vairons. Celui de gauche et vert émeraude et celui de droite doré, comme ceux de Rosalya aussi. C'est tout bonnement magnifique. J'ai l'air bien banale avec mes cheveux bruns mi-longs et mes yeux verts.
-Tu voudrais sortir avec nous ?
-Heu... Oui, j'aimerais bien... Mais, ça ne vous dérange pas ?
-Gamine, si on te demande si tu veux sortir avec nous, c'est que tu peux, raille Castiel.
-Heu... Bah d'accord, je viens !
 
Je fais fi du regard meurtrier que me lance le roux, si je peux dire roux... Cette couleur rouge rubis et bien particulière...
O0o.o0O
 
Rosalya nous emmène dans une boutique de vêtements... Elle est tenue par son petit-ami, qui s'avère être le frère de Lysandre. Leigh, je crois. Si, c'est ça. Il a les cheveux et les yeux noirs corbeaux et est vraiment sympathique. Comme tout le monde. Enfin, je n'ai pu m'empêcher de remarquer l'irascibilité constante de Castiel et lui et Nathaniel n'arrêtent pas de se regarder comme des chiens de faïences... J'ai l'impression qu'ils vont se sauter à la gorge dans quelques secondes...
-Dis Airi, tu viens d'où, me demande Alexy ?
-Je viens de Londres...
-Sérieux ?! Mais qu'est-ce que tu viens faire ici ?
-J'ai emménagé chez ma tante... Mes parents sont... En voyage d'affaires.
-Ah ouais...
 
Je souris timidement et fouille dans les rayons, sans grande envie... Je regarde Nathaniel et Castiel se disputer. Les autres ne font rien... On dirait que c'est habituel...
-Vous ne faîtes rien pour les séparer ?
-C'est tout le temps comme ça, dit Lysandre.
-Oui mais... Ce n'est pas énervant à force ?
-On s'y habitue.
-D'accord...
 
Je les regarde continuer de se prendre la tête et le roux, oui appelons-le ainsi, part dans un autre coin du magasin en lâchant un énorme soupir énervé. Ok... D'accord...
Pendant que Castiel rumine dans son coin, je donne mon numéro de téléphone à mes nouveaux amis. J'arrive même à obtenir le numéro du rouquin. Douée...
O0o.o0O
 

La journée s'est plutôt bien passée finalement. Elle aurait pu encore mieux se passer si un appel des plus dérangeant ne s'était pas manifesté, alors que je rentrais chez moi.
~Allô ?
~Bonjour Airi...
~Qu'est-ce que tu me veux ?
~Rien... Seulement te dire que tu devrais être fière de toi.
~Et pourquoi devrais-je être fière de moi ?
~Grâce à toi, j'ai perdu ma femme, mon job, le droit de voir mes enfants... Et je ne peux même pas t'approcher. Es-tu contente ?
~Non. Je vais te dire une chose alors écoute-moi TRES ATTENTIVEMENT : Ce que je t'ai fait n'est RIEN comparé à ce que TU m'as fait. Alors, sors de ma vie ou je transformais la tienne en PUR enfer. Je ne sais pas comment je vais faire mais je vais le faire. Je vais me débrouiller pour le faire... Et sache que je suis fière de moi. Tu as TOUT perdu comme moi... Mais toi, tu as encore des choses à perdre.
~Ne me cherche pas...
~Toi, ne me cherche pas. J'ai plus rien à perdre. PLUS RIEN !
 
Je raccroche sans aucune forme de procès et rentre chez moi en claquant la porte. J'aimerais tant bloquer ce numéro, mais il est masqué. Lâche. Saleté. Et sache que je retiens mes mots...
O0o.o0O
-Bah alors Airi, qu'est-ce que tu as ?
-Non rien...
-D'accord... Dis, tu as passé une bonne journée ?
-Oui ! Je me suis fait de nouveaux amis !
-Mais c'est super ça !
-Oui...
-Et est-ce qu'il y a de beaux garçons ?
-De... De quoi ?!
-Bah quoi !
-Ta-TATA !!!
-Hi hi hi !
 
Elle me fait un grand sourire malicieux et retourne en cuisine pour finir la préparation de ses pâtes à la bolognaise. Moi, je monte me doucher.
O0o.o0O
 
Le repas se passe tranquillement, ponctué par une discussion qui me gêne plus que tout au monde.
-Tata, je ne peux pas te dire que j'aime déjà quelqu'un ! Je viens de les RENCONTRER !
-Ne me dis pas qu'il n'y a pas de mignons dans ton groupe quand même !
-Tata !
-Mmh, je me ferais une idée quand nous regarderons la photo de classe...
 
Je soupire une dernière fois, pour la forme, et finis mon assiette. J'imagine tout d'un coup ma tante sortir sur la photo de classe que quelques garçons sont bien mignons, comme elle me dit souvent. Mais qu'est-ce que ça va être quand j'aurais un copain ? Enfin, qu'est-ce qui te dit que tu auras un copain, me dit mon subconscient ?
O0o.o0O
 
Je dois me coucher... Je n'ai pas sommeil mais il faut bien que je reprenne les « bonnes vieilles habitudes » comme on m'a si souvent bien dit.
De multiples questions fourmilles dans ma tête et la première est « est-ce que je vais enfin pouvoir vivre tranquillement ? »
Hum, je ne sais pas... Peut-être que oui, peut-être que non. Au choix. C'est simple mais compliqué à la fois...
Bon Airi, on se ressaisit ! Suffit de penser aussi... Étrangement ! Nan mais oh ! C'est bon, tu as une nouvelle vie qui t'ouvre en grand ses bras. Alors maintenant, tu vis ! Tout simplement...
Plus facile à dire qu'à faire tient...
Ah, ça serait bien que je mettes mon alarme ! Ce que je fais immédiatement, en pensant à changer la musique parce que le « bip bip bip » me sort par les trous de nez, pour être polie.
J'ai à peine reposé mon téléphone sur ma table de chevet que celui-ci vibre.
-Allez, c'est qui... Na, un message de... Rosalya.
_Salut Airi ! C'est Rosalya ! Je le dis au-cas où tu ne l'aurais pas remarqué. C'était juste pour te demander si tu mangeais avec nous demain.
_Oui, je viendrais... Mais t'aurais pu me le demander... Je sais pas moi... DEMAIN peut-être !
_Oui mais... ! Et pis au moins, je suis sûre que je t'ai demandé !
_Ahaha... Bon, c'est pas tout mais je dois DORMIR. Allez, à demain.
_À demaiiiiiin.
 
Elle est vraiment... Étrange cette Rosalya... Mais très gentille, faut le dire.
Soudain, un visage me revient en mémoire, s'immisçant dans mes pensées... Bientôt, tu sauras ce que c'est de souffrir comme j'ai souffert...
Cette phrase résonne en moi et je ne sais pas à qui elle est destinée... À moi ou lui ?
O0o.o0O
 
Et voilà le premier chapitre ! Comment l'avez-vous trouvé ?
Les kiff's et les commentaires sont la bienvenue,
pour que je sache comment vous trouvez ce que j'écris
et ce que vous en pensez !
Bonne lecture pour le prochain chapitre !
 

Tags : Chapitre 1 - Fiction 1 - Amour sucré

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.52.8) if someone makes a complaint.

Comments :

  • lebidou93

    29/08/2017

    Coucou!
    Comme promis me voila! :D

    Petite faute de frappe, "Bon, la prochaine fois, je met un musique... Plus entraînante." c'est "une" et non "un".

    "Mais t'es pas éteint toi!" ça t'es déjà arrivé de dire ça a ton réveil toi? xD Moi pas à ma connaissance! Je commencerais vraiment à me poser des question si je suis folle, car parler a son téléphone c'est inquiétant!

    AAAAAAHHHH j'adore ces mots en gras! Je vais tombé amoureuse! Mon dieu! Laisses-les ils sont PAR-FAIT! (je suis peut-être folle finalement ^^)

    "Attendez, je dois reprendre mon souffle..." C'est le truc qui fallait pas mettre, Faut pas trop parler avec les lecteurs quand on est un personnage d'une fiction. ça fait bizarre

    "Puis, nous avons Castiel. Tu as le droit de lui donner un surnom débile par rapport à ses cheveux, m'a soufflé Iris à l'oreille" c'est quoi cette discrimination! Et Alexis avec ses cheveux bleu on a pas le droit de se moquer de lui?! Nan je rigole, fais comme tu veux

    Parlons un peu plus sérieusement. Hum hum. J'ai particulièrement aimé comment tu as présenté la bande de Iris, contrairement a ce qu'ont voit tout le temps, tu mets des petites anecdotes qui rendent la lecture plus facile et plus divertissante.
    C'est marrant car avec son masque, on a l'impression que Airi est timide et niaise alors que pas du tout. Je la verrais bien un peu lunatique, ex: quelqu'un qui va lui faire une blague, elle va rigoler, mais il lui lance une petite pique du style perverse, directe elle se lui lance un flot de parole tranchante. Alors qu'il s'attendait a se qu'elle rougisse, ou alors qu'elle lui dise "t'es con!"
    Tu voit se que je veux dire? Pas lunatique de ouf, mais comme même.

    Voila, j'ai pas grand chose a dire sur ce chapitre a part que tu as vraiment bien géré!
    Bisous!

  • Kurro-Tenshi

    22/02/2017

    à la baaaase, je voyageais sur des blogs à pouf pendant ma pause. Puis je suis tombée sur ton blog. J'ai commencé à lire le prologue, pis ben... j'ai super bien aimé, pis ben j'ai lu le chapitre un, et j'ai pas vu le temps passé... j'ai vraiment bien aimé jusqu'à présent ! Tu écris bien,pas de fautes ou je ne les ai pas vue, c'est fluide, il y a dès le début un suspens, vraiment un grand bravo à toi ! **

  • Ayumu

    01/02/2017

    The-Insane-Child wrote: "Moi aussi tu sais <3"

    C'est de l'amouuuuuuuuuur ♥

  • The-Insane-Child

    01/02/2017

    Moi aussi tu sais <3

  • Ayumu

    01/02/2017

    The-Insane-Child wrote: "VOILA TU L'AS TON COMMENTAIRE"

    Mais je t'emmerde

  • The-Insane-Child

    01/02/2017

    VOILA TU L'AS TON COMMENTAIRE

  • Ayumu

    23/11/2016

    AmourSucre-Castiel-Nita wrote: "C'est cool j'aime bien ^^
    Continue comme ça :)
    "

    Merci ^^

  • AmourSucre-Castiel-Nita

    22/11/2016

    C'est cool j'aime bien ^^
    Continue comme ça :)

  • Ayumu

    23/08/2016

    Eden--Fic wrote: "J'adore j'adore *^*"

    Merci beaucoup ^^
    Ça fait plaisir

  • Eden--Fic

    23/08/2016

    J'adore j'adore *^*

Report abuse