Chapitre 3-La raison de l'amour n'est pas toujours la meilleure



Il n'y a que trois mots qui tourbillonnent dans ma tête, en boucle : WHAT THE FUCK ?!
Non mais... Attendez... Ils sont là... En face de moi à l'aéroport, puis dans la voiture, puis dans le salon...
Pendant TOUT le trajet, je n'ai pas arrêté de me tourner pour être sûre que ce soient bien eux avant de me mettre à fixer la route. Puis à les regarder, puis la route, puis eux, puis la route... Et jusqu'à la fin du trajet. Les seuls mots qui ont finalement traversé ma bouche ont été un pourquoi Lyon ? Ma réponse fut simple, parce que c'était le moins cher...
Je crois que je vais m'enfermer dans ma chambre et y rester. C'est ça...
O0o.o0O
 
Deux choses... Déjà, mon idée de m'enfermer dans ma chambre n'a pas marché... Et aussi, mes cousins ne sont pas un mirage ou une autre connerie du genre. Ce sont bien eux... Et je dois faire une visite de la ville... Comme si j'avais que ça à faire ! En fait si... Je n'ai que ça à faire...
-Bon... Venez...
 
Ils me suivent, tous guillerets et je dois bien dire que leur bonne humeur m'attrape bien vite en cours de route. Je lui suis dans leurs blagues plus ou moins drôles et mon air maussade laisse place à un grand sourire. Et puis, ils sont venus... Alors, autant en profiter ! Ce n'est pas tous les jours que je vais les voir.
On continue notre petite visite de la ville, jusqu'au parc où on se pose sur un banc. On discute de tout et de rien jusqu'à ce que je lance le sujet de leur séjour.
-Et donc... Vous allez rester ici combien de temps ?
-Heu Airi... Je crois que tu n'as pas très bien compris, me dit Jeanne.
-Tu veux dire ?
-On va VIVRE ici, dit-elle en souriant.
-Hein ?! QUOI ?! Kentin, c'est vrai ?!
-Eh oui, dit mon cousin en me faisant un immense sourire.
-C'est pas vrai...
 
Je les regarde, les yeux grands ouverts... Ce n'est qu'une blague... Et pourtant, l'air sérieux de Kentin m'affirme le contraire...
-Allez, faut pas faire cette tête, tu devrais être contente !
-Mais je le suis !
 
C'est vrai. Au fond de moi, je suis heureuse. Vraiment. Et en même temps, je me pose des questions. Une ou deux... Comme, où vont-ils longer ?
Je pense que j'ai déjà la réponse...
-Et... Vous allez vous inscrire au lycée ?
-Yeah !
 
Et là, un grand sourire s'étale sur mes lèvres. Je comprends enfin la chance que j'ai, d'avoir deux cousins aussi formidables.
O0o.o0O
 
Le lendemain, ils viennent avec moi au lycée pour leurs inscriptions. Jeanne est surexcitée et marche devant nous, à toute allure. Je reste un peu derrière, avec Kentin. Comme tous les jours depuis cette rentrée, je crois Violette en milieu de chemin et elle nous rejoints.
-Kentin, Jeanne, je vous présente Violette. Elle est dans ma classe et c'est une super amie !
-Salut...
 
Elle sourie timidement et nous continuons à marcher jusqu'au lycée. Tranquillement. Violette pose une ou deux questions à Jeanne et Kentin et ils répondent plus ou moins vaguement. Est-ce qu'ils font exprès.
Arrivés dans la cour du lycée, Violette nous laisse pour aller chercher les autres. Moi, j'emmène mes cousins dans le bureau de la directrice... Je vais enfin la rencontrer...
-Je vous attends là. 
 
Ils entrent dans le bureau et cinq minutes plus tard, ils en sortent. Ils font une drôle de tête.
-Qu'est-ce qu'il y a ?
-C'est une fraise tagada...
-De quoi ?!
-Elle est ROSE. TOTALEMENT.
-Ah... Ok...
 
Je les regarde avec les yeux grands ouverts et je les conduits, cette fois, à la salle des délégués. C'est bon, maintenant je sais où elle se trouve.
-Nathaniel, tu es là ?
-Désolée, Nathaniel n'est pas là. Il a dû s'absenter quelques minutes. Tu as besoin d'aide ?
-Heu... Eh bien...
-On est des nouveaux, s'exclame Jeanne !
-Ah d'accord... Vous avez vos dossiers d'inscription ? Et, est-ce que vous êtes allés voir la directrice ?
 
Ils disent oui pour les deux questions de la déléguée et elle regarde si tout est en ordre.
-C'est bon, aucun problème ! Jeanne, tu es en 1ère°5 et Kentin en Terminale S. Comme moi, dit-elle en souriant !
-Super... Et on pourrait savoir comment tu t'appelles au moins ?
-Ah oui... Moi, c'est Melody Parks.
 
Il sourie et nous décidons d'y aller, après avoir dit au-revoir à Melody.
Je décide de faire visiter le lycée à Jeanne et Kentin et leur montre à-peu-près tous les coins « sympas » du lycée. Les différents clubs aussi.
-Tu fais partie d'un club toi Airi ?
-Heu non...
-Il y a quoi comme club, me demande Jeanne curieuse.
-Heeeeeu... Le club de basket, de jardinage, de journalisme, de dessin, de musique, de chant et de danse... Et il y en a d'autres mais je ne connais pas tous leurs noms...
-Y'a de la danse, dit ma cousine ? Mais, pourquoi tu ne t'es pas inscrite dans ce club ?
-Mais, tu ne vas quand même pas me forcer à aller dans un club !
-Mais, c'est un club de DANSE !
-J'ai dit NON. Un point c'est tout !
-Les filles, arrêtez maintenant... Et puis, la directrice m'a dit qu'il n'y avait PLUS DE PLACE dans aucuns clubs... Alors le débat est CLOS. Bon, ça serait bien que l'on file en cours, ça va sonner.
-Ah... Mais je veux pas y alleeeeer !
 
Elle s'agite dans tous les sens et Kentin pince ses joues en rigolant. On part en direction de nos classes et Kentin et moi laissons Jeanne devant sa classe. Son frère la rassure et lui promets de l'attendre pour manger, devant la cantine. Nous continuons tous les deux le chemin et ma classe se présente en premier.
-Je te laisse là... Ta classe est au fond du couloir...
-Yeah, je la vois ! Thanks Airi !
-Pas d'quoi... On se rejoints à la cantine tout-à-l'heure ? Je te présenterais mes amis.
-Ok !
 
Il affiche un immense sourire avant de m'embrasser sur la joue et de partir vers sa classe.
-C'était qui lui ?!
 
Rosalya...
-Bonjour Rosalya.
-C'était qui ?!
-Mon cousin Rosalya. Mon cousin.
-Mais vas-y, fous toi de moi !
 
Elle me regarde droit dans les yeux et je hoche des épaules. Crois-moi, crois-moi pas... Je m'en moque...
-Toi, tu te mets à côté de moi pour TOUT m'expliquer !
-Je suis obligée ?
-C'est un ORDRE !
-Mais qu'est-ce que vous avez à gueuler dans le couloir comme des débiles, fait Castiel qui arrive avec les jumeaux et Lysandre ?
-Moi, je ne crie pas, rectifiais-je en mettant ma main sur la bouche de Rosalya, qui allait ENCORE dire une connerie.
-Mouais...
 
On rentre en classe dans un joyeux brouhaha et je m'assois, obligée, à-côté de Rosalya, au fond de la classe. Elle me pose une multitudes de questions pendant les deux heures de français qui suivent et je ne peux m'empêcher de me demander si elle le fait exprès...
 
O0o.o0O
 
Midi arriva après l'histoire, l'art plastiques et l'anglais... Justement, pour l'art, on doit faire un projet en binôme. Violette, en bonne amie, m'a demandé si je voulais bien me mettre avec elle. J'ai acquiescé avec joie.
J'attends patiemment mes cousins, qui ne tardent pas à arriver. Kentin est poursuivie par des cheveux roux et il se met directement derrière moi, tel un bouclier en criant après sa s½ur.
-Airi, je t'en supplie ! Sauve-moi ! S'il-te-plaît !
-Ahaha... Non.
 
Je m'écarte, laissant Kentin se défendre tant bien que mal avec sa s½ur qui l'attaque comme une sauvage.
-Mais qu'ais-je fais bordel ?!
-Tu ne m'as pas attenduuuuuu ! Tu as mentiiiii !
-Mais oh, tu vas te calmer oui ?! J'ai dit que je t'attendais À LA CANTINE patate !
-Je confirme les dires de monsieur, dis-je en souriant.
-Ah... Donc, je me suis ridiculisée ?
 
Elle fait une tête de chien battu et Kentin rigole avant de la prendre dans ses bras.
-Mais non ! Tu es TROOOOOOOOP mignon ma puce !
-Arrête de m'appeler « ma puce » Kentin ! Et je suis pas mignonne !
 
Elle grogne pour la forme avant de nous tirer pour aller manger. On s'arrête dans les rangs et nous discutons, pour patienter.
-Dis, t'as pas dit que t'allais nous présenter tes amis ?
-Si mais ils sont allés manger ces rustres. Alors que moi, je vous ai attendu !
 
Je croise les bras et les regarde, fière.
-Hey, fais pas genre Airi. On sait tous que t'es qu'une flemmarde.
-Hé !
-C'est de famille, dit Kentin en pointant ensuite Jeanne du doigt, je crois qu'elle tient ça de toi.
-Hé, s'écria la visée avant de taper derrière la tête de son grand frère !
-Bon, bougez-vous ou on va pas passer !
 
Ils se bougent enfin et on passe de justesse dans le self. On se saisit de nos plateaux, de nos entrées, de nos desserts puis de nos plats. De la blanquette de veau.
-Mmh, ça à l'air bon en tout cas, dit Jeanne tandis que nous nous asseyons sur une table à quatre !
-Je confirme, dit son frère.
 
On discute de tout et de rien, en mangeant notre repas.
À la fin de celui-ci, nous partons dans la cour, rejoindre les autres qui s'en prennent à la pauvre Iris. Mais qu'est-ce qu'il se passe encore ?
-Qu'est-ce qu'il se passe ici ?
-Airi, sauve-moi !
-Je crois que je devrais me convertir en super héroïne... Bon, qu'est-ce qu'il se passe ?
-Ils arrêtent pas de m'embêter ! Ils n'arrêtent pas de dire que je suis amoureuse d'Armin !
-N'est-ce pas vrai ?
-Mais... ! Mais non, dit-elle aussi rouge qu'une pivoine !
-Mais oui, on te croit, dit Kim en souriant !
 
Je me tourne vers mes cousins, avec un regard désolé.
-Bah qu'est-ce que c'est que c'te tête Airi ?
-Voici mes amis !
-Hey, t'es pas dans ma classe toi, fait Kim à l'intention de Kentin ? Le nouveau... Kentin, c'est ça ?
-C'est ça, dit-il avec un grand sourire. Et la crevette à-côté, c'est Jeanne, ma petite s½ur.
-JE NE SUIS PAS UNE CREVETTE !!!
-Mais oui, mais oui, dis-je en c½ur avec Kentin en souriant...
-Airi, tu connais la « solidarité féminine » ?
-Non.
 
Elle râle une nouvelle fois et entraîne les rires des autres.
Je fais -enfin- les présentations, expliquant la journée d'hier ainsi que le programme.
-Donc, cette fratrie de patates que vous voyez là est MA famille. Similitudes concernant le caractère de cochon, l'humour original et la susceptibilité sont à prévoir.
-Tu oublies aussi la maturité presque égale à zéro, dit Castiel.
-Devons-nous parler de ton coefficient intellectuel Castiel ou ça va aller ?
-Mais je t'emmerde.
 
Un langage fuse et je soupçonne qu'il vienne de Lysandre.
-Mais dîtes moi, fait Nathaniel en fronçant des sourcils, pourquoi avoir décidé de vivre avec Airi ?
-Ahem... Eh bien avant, nous étions dans le même collège/lycée qu'elle et puis... Comme elle est partie...
-Notre mère n'a plus eu assez d'argent pour payer l'établissement. Les parents d'Airi payaient un tiers de l'argent et puis... Il y avait notre père, mais depuis qu'ils ont divorcé, il ne veut plus entendre parler de nous.
-Ah d'accord...
-Et donc, notre mère a demandé dans la plus grande discrétion à la tante d'Airi si nous pouvions venir vivre ici, complète Jeanne. Nous lui enlevons en fait une sacrée épine du pied... On doit juste se trouver un petit appartement en ville et le loyer va être partagé en deux. Mon frère et notre mère vont payer le loyer.
-Et ma tante va boucher les trous qu'il reste, dis-je en terminant les explications demandées par Nathaniel. D'autres questions ?
-Non, c'est bon, dit Alexy pour tout le monde. Normalement, c'est pas à moi de le dire mais je m'en fous : Bienvenue dans la bande !
-Hé, c'est moi qui le dit d'habitude, dit Rosalya en s'écriant !
-Tu y as eu droit Airi ?
-Yeah...
 
Mon air mi-blasé, mi-amusée fait rire les autres.
On passe le reste de la pause déjeuner, soit 20 minutes, à discuter tranquillement de tout et de rien. Mais on s'amuse surtout à embêter Iris, qui commence à se vexer.
O0o.o0O
 
Quand la sonnerie retentit, j'accompagne Jeanne à sa classe avant de repartir vers la mienne. Kim et Kentin se sont dirigés vers leur classe et nous voilà tous les huit à discuter joyeusement en attendant notre professeur d'espagnol. Après, nous attendent des maths et de la biologie, que l'on préfère appeler SVT, c'est plus court...
Je suis à-côté d'Alexy pendant le cours de maths, merci plan de classe... Il n'y a que en maths que nous sommes en plan de classe...
-Dis... T'as ton livre de maths, me demande Alexy ?
-Oui...
-On peut en faire un pour deux ?
-Mais oui.
 
Je déplace le livre au centre de la table et nous continuons à suivre le cours, en papotant un peu.
L'après-midi se passe -pour une fois- plutôt vite et la dernière heure de cours sonne. Je sors de ma classe assez rapidement, rejoignant Kentin qui arrive avec Kim. On attend un peu les autres, qui ne tarde pas à arriver. Je me fais bien sûr presque insulter par Rosalya parce que je ne l'ai pas attendu. Fallait se grouiller cocotte, lui dis-je en souriant de toutes mes dents.
Jeanne nous attend un peu plus loin et nous partons tous. Ça fait un sacré groupe quand même... On est onze maintenant... !
-Hé Airi, c'est pas ta tante là-bas ?
-Si... Qu'est-ce qu'elle fait là ?
 
Je presse un peu le pas, pour la retrouver le plus vite possible quand deux mains se posent sur mes yeux.
-Jeanne, c'est pas drôle.
-Ce n'est pas Jeanne.
 
Pourquoi est-ce que ça me parle en anglais ?
-Angel ?! Mais qu'est-ce que tu fous là, s'écrie la voix de Kentin, un peu plus loin ?!
-Roh t'es chiant ! T'as tout fait rater !
-Angel ?!
 
J'écarte vivement les deux mains sur mon visage et me tourne, assez brusquement. En face de moi, des yeux et des cheveux noirs aux reflets violets et un sourire qui se voudrait. J'aurais dû parier qu'il viendrait tient... Je serais devenue riche...
 
O0o.o0O
Et voilà le troisième chapitre ! Comment l'avez-vous trouvé ?
Les kiff's et les commentaires sont la bienvenue,
pour que je sache comment vous trouvez ce que j'écris
et ce que vous en pensez !
Bonne lecture pour le prochain chapitre !
 
 
 
 

Tags : Chapitre 3 - Fiction 1 - Amour sucré

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.52.8) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Ayumu

    01/02/2017

    The-Insane-Child wrote: "Fraise tagada 0w0 "

    Fu fu fu ~.~

  • The-Insane-Child

    01/02/2017

    Fraise tagada 0w0

  • plinda

    01/12/2016

    ❤❤❤??

  • Ayumu

    29/08/2016

    Eden--Fic wrote: "Vache qui rit ? De mieux en mieux x) "

    C'est tellement simple de lui donner des surnoms XD

  • Eden--Fic

    29/08/2016

    Vache qui rit ? De mieux en mieux x)

  • Swippe

    20/07/2016

    Oh mais de rien ^^
    Haha, Mario Kart, pour moi c'est beaucoup de souvenirs... ^^ (On a rayé le disque :c) Mais c'était un des meilleurs trucs à faire en famille. Ca me manque... Mais bon, même si je me rachetais le CD, ce serait plus pareil, alors autant laisser ça sous forme de souvenirs.
    En même temps, écrire un chapitre ça prend du temps, je comprends parfaitement.

  • Ayumu

    20/07/2016

    Swippe wrote: "J'adore, c'est toujours aussi bien ^^
    Je trouve ça bien rédigé, y'a pas mal de vocabulaire, et me semble pas avoir vu de répétitions... Du coup c'est hyper agréable à lire. C'est assez long, du coup je m'y mets que quand j'ai vraiment le temps (parce que je déteste m'arrêter en plein milieu d'un texte), donc désolée pour le retard ^^'
    Je sais pas pourquoi, mais j'aime bien Angel x) Et les parties de Mario Kart '^' Bon, j'arrête x) Comme d'habitude, bonne continuation ~ ^^
    "

    Merci, c'est très gentil de ta part ^^
    Le personnage d'Angel me plaît aussi beaucoup, et il sera un peu plus précisé sur sa fiche de présentation. Oui, Mario Kart ! Airi représente un peu ma partie geek et gameuse qui me caractérise. Niark niark niark.
    Pour le retard, ne t'excuse pas, je suis suffisamment en retard sur mon chapitre 5

  • Swippe

    20/07/2016

    J'adore, c'est toujours aussi bien ^^
    Je trouve ça bien rédigé, y'a pas mal de vocabulaire, et me semble pas avoir vu de répétitions... Du coup c'est hyper agréable à lire. C'est assez long, du coup je m'y mets que quand j'ai vraiment le temps (parce que je déteste m'arrêter en plein milieu d'un texte), donc désolée pour le retard ^^'
    Je sais pas pourquoi, mais j'aime bien Angel x) Et les parties de Mario Kart '^' Bon, j'arrête x) Comme d'habitude, bonne continuation ~ ^^

Report abuse